Le village des facteurs d'images

Accueil > Le phare du village > Le Repaire d’Aix en Provence

Résistance et occupation en Provence

Jeudi 5 mai 2011, Robert Mencherini intervient sur le thème de "Résistance et occupation en Provence.

Les français pendant la guerre constituent-ils une masse amorphe entre deux minorités : fascisante d’un côté et résistante de l’autre ?
L’étude de la période 1940-1944, dans la région de Marseille, bat en brèche ces stéréotypes. Elle met en évidence, d’une part, le quadrillage impressionnant de la « zone libre » et la répression à tous niveaux menés par le régime de Vichy, sans que celui-ci arrive vraiment à s’implanter. Et, d’autre part, la précocité et l’importance de la Résistance à Marseille qui peut être considérée, en 1940, comme la première capitale de celle-ci. Dès l’été, de nombreux groupes organisent des départs clandestins pour l’Afrique du Nord ou l’Angleterre et aident les persécutés, en particulier lors des rafles de juifs étrangers de l’été 1942, concentrés au camp des Milles.

Robert Mencherini, professeur honoraire des universités en Histoire contemporaine, est l’auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire sociale et politique du XXe siècle, et plus particulièrement de la région de Marseille.